Chasseur de maison : comment peut-il accélérer votre projet d’achat ?

Vous souhaitez acheter une maison en région parisienne ? L’année 2020 est venue rappeler aux propriétaires et locataires d’appartements à Paris, l’importance de disposer d’un jardin. Conséquence : la maison en banlieue a le vent en poupe ! Sa recherc...

Réseaux immobiliers : qui sont-ils et quel est leur rôle ?

Guy Hoquet, Century 21, Orpi, Laforêt… Ces noms vous sont sans doute familiers, tant leurs vitrines garnies d’annonces immobilières font partie du paysage urbain. Si les réseaux immobiliers (ou réseaux de franchises) représentaient la quasi intégrali...

Guy Hoquet, Century 21, Orpi, Laforêt… Ces noms vous sont sans doute familiers, tant leurs vitrines garnies d’annonces immobilières font partie du paysage urbain. Si les réseaux immobiliers (ou réseaux de franchises) représentaient la quasi intégralité de l’activité immobilière française jusqu’à la fin des années 1990, ils sont depuis concurrencés par de nouveaux acteurs tels que les agents immobiliers indépendants, les mandataires et les néo-agences. Aujourd’hui, ils ne regroupent plus que 25% des 30.000 agences immobilières de France mais génèrent encore 40% du chiffre d’affaires du secteur. Qui sont les principaux réseaux immobiliers ? Quels sont leurs tarifs ? Peuvent-ils vous aider dans votre projet d’achat ? Réponse avec Je Rêve d’une Maison.

Quels sont les principaux réseaux immobiliers en France ?

Faisons un peu d’histoire et revenons à l’ère pré-internet. Les réseaux immobiliers se sont développés à travers le système de franchises, accord commercial et juridique via lequel l’entreprise mère fournit sa marque et son expertise au franchisé en échange de contreparties financières.

Ce système leur permet aujourd’hui de disposer d’une forte implantation et de nombreuses agences sur tout le territoire. Découvrez les principaux réseaux immobiliers classés en fonction du nombre de biens à vendre à Paris :

Century 21

Century 21 est une entreprise américaine créée en 1972 en Californie par Arthur E. et Marsh Fisher. Il s’agit aujourd’hui du premier réseau immobilier au niveau mondial. En 1987, Michel Trollé et Franck Cluck créent sa filiale française Century 21 France, rachetée en 2006 par Nexity, branche du groupe BPCE. Century 21 compte plus de 900 agences sur tout le territoire.

Honoraires :
Pour un bien à 250.000€ : 13.900€ (prix forfaitaire par palier jusqu’à 400.000€)
Pour un bien à 600.000€ : 30.000€ (5% du prix d’achat)

Nombre d’agences à Paris : 60 à 80
Nombre de biens à vendre à Paris : 600 à 700

Laforêt

Laforêt a été fondée en 1981 avec l’ouverture d’une agence indépendante en région parisienne. Dix ans plus tard, l’enseigne lance ses premières franchises. Elle en compte aujourd'hui près de 700 réparties dans tout l’Hexagone. Les agents de Laforêt aident les clients de la marque à vendre leurs biens et propose également un service de gestion locative.

Honoraires : 6% du prix d’achat à partir de 184.000€.
Pour un bien à 250.000€ : 15.000€
Pour un bien à 600.000€ : 36.000€

Nombre d’agences à Paris : 40 à 60
Nombre de biens à vendre à Paris : 400 à 500

ORPI (Organisation régionale des professionnels de l’immobilier)

ORPI a été créé en 1966 par 5 agents immobiliers de la banlieue nord-ouest de Paris qui souhaitaient mettre en commun leurs mandats de vente et créer un fichier commun. ORPI fonctionne sous la forme du régime de la coopérative et possède aujourd’hui 1.300 agences partout en France, spécialisées dans la vente de biens immobiliers, l’estimation de prix, le conseil aux ventes en viager, la gestion locative ou la location saisonnière.

Honoraires : variables en fonction de l’agence. Exemple de l’agence Félix Faure à Paris :
Pour un bien à 250.000€ : 16.250€ (6,5% du prix de vente)
Pour un bien à 600.000€ : 30.000€ (5% du prix)

Nombre d’agences à Paris : 40 à 60
Nombre de biens à vendre à Paris : 300 à 400

Guy Hoquet

Créée en 1994 par Guy Hoquet, cette enseigne constitue aujourd’hui l’un des principaux réseaux français de franchisés en nombre d’agences. Guy Hoquet compte près de 600 agences à travers lesquelles elle propose ses services de vente, de location ou d’estimation de la valeur de biens immobiliers.

Honoraires :
Pour un bien à 250.000€ : 15.000€ (6% du prix de vente)
Pour un bien à 600.000€ : 24.000€ (4% du prix)

Nombre d’agences à Paris : 20 à 40
Nombre de biens à vendre à Paris : 200 à 300

Foncia

Foncia a été fondée en 1972 par Jacky Lorenzetti, puis rachetée en 2016 par Partners Group. L’entreprise possède près de 550 franchises en France et propose des services de vente et location d’appartements et maisons, ainsi que d’aide à l’estimation du loyer ou de la valeur d’un bien, de gestion locative ou encore de gestion de syndic. En 2019, Foncia a lancé TECH-WAY, une filiale spécialisée dans les solutions de dératisation, désinsectisation, maintenance de la ventilation et protection contre les incendies.

Honoraires : variables selon les agences. Exemple pour l’agence de Paris-Jussieu :
Pour un bien à 250.000€ : 12.500€ (5% du prix de vente)
Pour un bien à 600.000€ : 24.000€ (4% du prix)

Nombre d’agences à Paris : 40 à 60
Nombre de biens à vendre à Paris : 100 à 200

L'Adresse

L’Adresse a été créée en 1999 sous l’impulsion de la FNAIM et compte aujourd’hui 350 agences en France. Principale particularité : il s’agit d’un réseau coopératif et non franchisé. Ses membres ont donc un statut plus favorable : ils sont co-propriétaires du réseau et participent à la prise de décision et à l’élection des dirigeants. Outre des services de vente de biens immobiliers, L’Adresse propose également un service d’estimation du prix de vente et de conseil aux ventes en viager.

Honoraires :
Pour un bien à 250.000€ : 10.000€ (4% du prix de vente)
Pour un bien à 600.000€ : 15.000€ (2,5% du prix)

Nombre d’agences à Paris : 20 à 40
Nombre de biens à vendre à Paris : 100 à 200

Nestenn

Nestenn est né en 2017 de la fusion entre Solvimo, présent depuis 2001 sur le marché de l’immobilier, et Avis-Immobilier, plus ancien réseau français créé en 1957. L’enseigne compte plus de 370 agences en France, principalement en province.

Honoraires : 5% du prix de vente + une rémunération forfaitaire de 3.600€
Pour un bien à 250.000€ : 16.100€ (5% du prix de vente + 3.600€)
Pour un bien à 600.000€ : 33.600€ (5% du prix + 3.600€)

Nombre d’agences à Paris : moins de 20
Nombre de biens à vendre à Paris : moins de 100

Voici un comparatif des honoraires entre ces principaux réseaux :

Ces nouveaux acteurs qui concurrencent les réseaux immobiliers

Depuis une vingtaine d’années, de nouveaux acteurs ont fait leur apparition et grignotent progressivement des parts de marché à ces réseaux, tels que :

  • les réseaux de mandataires (iad, Safti ou Capifrance) qui sont apparus à la fin des années 2000 et reposent sur la figure du mandataire, professionnel de l’immobilier au rôle similaire à celui de l’agent. Ces réseaux ne disposent pas d’agences immobilières physiques ;
  • des néo-agences immobilières (Hosman, Liberkeys, Welmo…) qui, si elles disposent de locaux et d’une équipe d’agents immobiliers, ne possèdent pas non plus d’agences physiques et proposent une série de services dématérialisés leur permettant d’accompagner un vendeur à distance dans son projet.

Particularité de ces acteurs : ils proposent des tarifs et honoraires généralement inférieurs à ceux des agents. Si les réseaux immobiliers ont difficilement pu diminuer les leurs pour répondre à cette nouvelle concurrence, ils ont développé de nouveaux services additionnels à la carte pour leurs clients (visites virtuelles…).

Réseaux immobiliers : peuvent-ils vous aider dans votre projet d’achat ?

Pas vraiment, car ils sont avant tout orientés vers leur client, le vendeur, qui leur donne un mandat de vente pour vendre son bien.

Mais selon le fonctionnement de l’agence, l’attitude vis-à-vis de l’acquéreur peut varier ! Si elle fait signer un mandat d’exclusivité au vendeur, ce dernier est roi et l’agent privilégiera les acquéreurs payant comptant ou disposant du meilleur dossier de financement. À dossier égal, il favorisera néanmoins votre offre si vous souhaitez vendre un bien dans la foulée de votre acquisition ou si vous êtes parvenu à nouer une bonne relation lors des échanges.

En l’absence de mandat d’exclusivité, un même appartement peut être mis en vente dans plusieurs agences à différents prix. L’agent mis en concurrence aura donc intérêt à faire passer votre offre d’achat rapidement. Il en va de même pour certaines agences où 3 ou 4 agents sont en charge de la vente du même bien.

Mais si vous souhaitez vraiment être aidé et défendu par un expert dès le départ, faites appel aux services d’un chasseur immobilier. Son rôle : défendre les intérêts des acquéreurs et les aider à concrétiser leur projet d’achat.

Lorsqu’un bien est vendu dans plusieurs agences à des prix différents, le chasseur vous aidera par exemple à l’acheter au prix le plus bas.

Quelques acteurs ont fait leur apparition ces dernières années dans le domaine de la chasse immobilière, à l’image de Je Rêve d’une Maison, numéro 1 à Paris et expert de l’immobilier en région parisienne. Ses chasseurs vous aident à dénicher votre appartement ou votre maison en seulement 5 visites et 35 jours en moyenne.

❤️ Réseaux immobiliers : 3 points à retenir

  • Les réseaux immobiliers sont implantés en France depuis des décennies mais sont aujourd’hui concurrencés par de nouveaux acteurs (mandataires, néo-agences…) ;
  • Les honoraires de ces réseaux varient de 10.000€ à 16.250€ pour un bien de 250.000€ et de 15.000€ à 36.000€ pour un bien de 600.000€ selon les tarifs affichés par les 7 principaux acteurs présents à Paris ;
  • Ces derniers sont avant tout orientés vers l’aide à la vente immobilière. Si vous souhaitez vous faire accompagner dans votre projet d’achat d’appartement ou de maison, n’hésitez pas à faire appel à un chasseur immobilier.

Vous avez un projet d'achat sur Paris et proche couronne ?


Contactez-nous

Questions autour des réseaux immobiliers

Que sont les réseaux immobiliers ?

Il s’agit de réseaux d’agences immobilières qui se sont développés via le système de franchises et sont solidement implantés sur tout le territoire depuis plusieurs décennies. La mission principale de leurs agents est d’aider les clients à vendre leur bien immobilier.

Qui sont les principaux réseaux immobiliers ?

Si l’on tient compte du nombre de biens mis en vente à Paris, les principaux d’entre eux sont : Century 21, Laforêt, ORPI, Guy Hoquet, Foncia, L’Adresse et Nestenn, cette dernière étant néanmoins surtout implantée en province.

Quels sont leurs tarifs ?

Leurs honoraires sont majoritairement exprimés en pourcentage du prix de vente. En général, plus le bien est cher, plus le pourcentage diminue. Il faut compter en moyenne 10.000€ à 16.250€ pour un appartement de 250.000€ et 15.000€ à 36.000€ pour un appartement de 600.000€ à Paris.

Sont-ils les seuls acteurs de la vente immobilière ?

Plusieurs concurrents leur prennent des parts de marché tels que les réseaux de mandataires apparus au tournant des années 2010 ou les néo-agences immobilières, plus récentes. Leurs commissions sont souvent moins élevées.

Les réseaux immobiliers peuvent-ils m’aider dans mon projet d’achat ?

Ces acteurs sont orientés vers l’aide à la vente et aux vendeurs. Si vous avez besoin d’accompagnement dans votre projet d’achat immobilier, vous devrez vous tourner vers un chasseur immobilier.

Articles similaires :

Chasseur de maison : comment peut-il accélérer votre projet d’achat ?

Vous souhaitez acheter une maison en région parisienne ? L’année 2020 est venue rappeler aux propriétaires et locataires...

Courtier immobilier en ligne : quels sont ses avantages ?

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison ? Comme l’écrasante majorité des acquéreurs, vous allez peut-être so...

Chasseur immobilier à Paris 9ème : trouvez l'appartement de vos rêves

Vous souhaitez acheter un appartement dans le 9e arrondissement de Paris ? Situé entre les quartiers chics de l’ouest et...