Coach immobilier : peut-il vous aider à concrétiser votre projet d’achat ?

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison et n’arrivez plus à avancer dans votre projet ? À l’image des coachs de vie et des coachs sportifs, vous avez peut être songé à faire appel aux services d’un coach immobilier. Quelques recherches su...

Covid-19 : dans les coulisses des agences immobilières

Depuis le début du confinement, le marché immobilier est en pause. Si le nombre de transactions a chuté en raison du report de nombreux projets d’achats et de ventes, les agences immobilières sont loin de se tourner les pouces ! La crise du Coronavir...

Depuis le début du confinement, le marché immobilier est en pause. Si le nombre de transactions a chuté en raison du report de nombreux projets d’achats et de ventes, les agences immobilières sont loin de se tourner les pouces ! La crise du Coronavirus a bousculé leurs habitudes et les a poussées à s’organiser rapidement pour garantir au mieux la continuité de leurs services. En contact permanent avec ses clients et partenaires, Je Rêve d’une Maison a souhaité donner la paroles à six agences immobilières basées à Paris. Si ces dernières rivalisent d’ingéniosité pour renforcer leur communication auprès des acquéreurs et vendeurs via les canaux digitaux, la crise sanitaire a également eu quelques conséquences plus inattendues : les acteurs de l’immobilier se serrent plus que jamais les coudes et accentuent leur coopération. Explication.

Crise du coronavirus : les agences immobilières renforcent leur communication

Si les agences ont baissé leur rideau, elles sont loin d’avoir baissé les bras ! Confinement oblige, elles redoublent d’effort pour rassurer leurs clients et les aider à avancer dans la concrétisation de leurs projets immobiliers. Un constat qu’illustre Thomas Venturini, co-fondateur de l’agence immobilière digitale Liberkeys : “notre ADN c'est la tech et cela nous aide beaucoup, nous avons déjà vendu plusieurs logements à distance et en rédigeons actuellement les promesses de vente. Elles viendront s'ajouter à la dizaine de compromis que nous sommes parvenus à signer depuis début avril”.

Amorcée depuis longtemps dans de nombreuses agences, la dématérialisation de la relation client tend à s’accélérer depuis le 17 mars. Visio-estimations, visites virtuelles d’appartements, projection 3D après travaux… Elles affinent leur stratégie digitale et renforcent leur rôle de conseiller.
Un achat immobilier étant souvent le projet d’une vie, la profession s’est mise en ordre de bataille pour rassurer acheteurs et vendeurs souvent perdus dans cette période anxiogène, comme le confirme Nicolas Parisot, co-fondateur de Flatlooker, dédiée à la location : “notre équipe reste à l'écoute et à la disposition de nos clients qui le souhaitent pour les accompagner sur des questions techniques mais aussi plus psychologiques”.

Au-delà, c’est toute la stratégie de communication des agences immobilières qui a été adaptée aux exigences du contexte : “nous envoyons des newsletters clients spécifiques depuis le 16 mars, tandis que le recours aux réseaux sociaux a été systématisé pour l’ensemble de nos conseillers et que les supports marketing sont renouvelés chaque semaine” complète son confrère Emmanuel Reinert, directeur commercial d’Engel & Völkers.

Enfin, les agences immobilières multiplient les prises de paroles publiques pour informer acquéreurs et vendeurs sur l’état du marché immobilier. Webinars, tutoriels, lives sur les réseaux sociaux ou dans les grands médias… Elles mettent à profit tous les canaux à leur disposition. Une communication qui permet également de préparer l’après COVID comme en témoigne Jean Cohen de l’agence Stéphane Plaza Immobilier de la Buttes-aux-Cailles : “après le confinement, nous allons devoir maintenir un contact très régulier avec nos clients. La reprise doit s’amorcer dès maintenant, même si le contexte reste délicat”.

Confinement : un élan de solidarité entre acteurs du secteur immobilier

Conséquence plus inattendue : la crise sanitaire a également resserré les rangs de la profession, comme l’indique Camille Saillant du Breuil, co-fondatrice de l’agence indépendante Les Drôles de Dames de Paname : “un vent de solidarité souffle sur le secteur immobilier. Nous échangeons et collaborons davantage avec notre garde rapprochée de partenaires. Nous nous soutenons et unissons nos forces comme l’illustre la série de vidéos « “l’info immo, Chou ! » dans laquelle nous donnons la parole à un notaire et un courtier sur des questions relatives au contexte actuel”.

Plus interdépendants que jamais, les professionnels interrogés sont convaincus de la nécessité d’avancer main dans la main. Tandis que les agences continuent de faire visiter des biens virtuellement, les notaires se sont organisés en un temps record et répondent à l’appel pour signer des promesses de vente ou des actes authentiques à distance. Une collaboration gagnant-gagnant illustrée par Sabine Nakache, directrice associée de l’agence immobilière Stonebox : “nous avons poursuivi notre activité en télétravail et allons faire aboutir deux nouvelles ventes grâce à notre écosystème de partenaires. Des notaires mobilisés récoltent les documents auprès des syndics et organisent des signatures à distance pendant que des courtiers aident nos clients à trouver un financement et que des déménageurs capables de travailler dans l'urgence et en toute sécurité poursuivent leur mission”.

Une coopération bienvenue qui permet de garantir au maximum la continuité de service souhaitée par l’ensemble des professionnels du secteur pour leurs clients !

 

Parlez-nous de votre projet

Articles similaires :

L'après-Covid : quelle reprise du marché immobilier à Paris ?

Si le confinement a entraîné le report de nombreux projets de ventes et d’achats immobiliers, l’effondrement du marché p...

Baisse des prix de l'immobilier à Paris post Covid : est-ce le cas ?

Conséquence des répercussions de la crise sanitaire sur la sphère économique, près d’un acquéreur parisien sur deux s’at...

Coronavirus : 12 questions à se poser pour votre achat immobilier

Depuis le début de la crise sanitaire et l’entrée de la France en phase de confinement le 17 mars, le marché immobilier ...