Apport personnel : que faut-il savoir ?

Vous souhaitez acheter un bien immobilier et vous interrogez sur son financement ? Vous avez peut-être lu ou entendu qu’il était nécessaire de disposer d’un apport personnel pour concrétiser un tel projet. Mais est-ce vraiment le cas ? Si oui, à comb...

Quelles sont les questions à poser pour une visite d’appartement réussie ?

Vous cherchez à acheter un appartement et en avez repéré un qui vous plaît ? La phase des visites va commencer et constitue souvent l’une des étapes les plus chronophages et les plus redoutées par les acquéreurs. Avant la visite, il n’est en effet pa...

Vous cherchez à acheter un appartement et en avez repéré un qui vous plaît ? La phase des visites va commencer et constitue souvent l’une des étapes les plus chronophages et les plus redoutées par les acquéreurs. Avant la visite, il n’est en effet pas toujours facile de savoir quoi demander pour éviter les déplacements inutiles, ni d’identifier les possibles défauts cachés du bien une fois sur place, pour avoir toutes les informations en main avant de prendre une décision. Mais pas de panique, Je Rêve d’une Maison vous dévoile la liste de toutes questions à poser dans le cadre d’une visite d’appartement pour en tirer profit au maximum et sécuriser votre achat immobilier ! 

Quelles questions poser avant une visite d’appartement ?

Vous venez de tomber sur une annonce immobilière d’un appartement qui vous intéresse ? Première étape : décrochez votre téléphone pour demander quelques précisions à l’agent ou au vendeur et éviter une visite inutile

Si certains de vos critères de recherche sont indispensables, comme par exemple une surface minimale pour les chambres, une bonne luminosité dans le salon, une orientation particulière de telle ou telle pièce ou la présence d’un ascenseur, interrogez votre interlocuteur sur ces points. “Demandez-lui également comment sont organisées les pièces entre elles afin de vous approprier le plan du bien et de vous y projeter. Cela vous permettra d’éviter de vous déplacer pour rien si une chambre se trouve par exemple à l’opposé de la salle de bain ou en enfilade alors que vous souhaitez qu’espaces de jour et de nuit soient bien distincts” conseille Laure C., chasseuse immobilier chez Je Rêve d’une Maison.

Si vos critères obligatoires ou rédhibitoires sont remplis, assurez-vous ensuite d’obtenir les 2 informations clés suivantes : 

  • l’adresse exacte du bien afin de pouvoir visualiser précisément la rue et le quartier ;
  • le niveau de la concurrence avec les autres acquéreurs potentiels. Pour cela, demandez combien de personnes ont déjà vu le bien et depuis quand les visites ont commencé. Si votre interlocuteur vous répond que beaucoup d’acheteurs se sont déjà présentés et ont remis des offres d’achat, vous arrivez sans doute un peu tard et l’agent vous dira qu’il n’est plus possible de voir le bien. 

Profitez également de cet appel pour en savoir plus sur certains aspects financiers et demandez au vendeur ou à l’agent : 

  • Si des travaux sont à prévoir dans l’appartement ? Si oui, de quelle nature et quel est leur coût estimé
  • À combien s’élèvent les charges de ce logement ? Si vous les trouvez élevées, essayez de savoir ce qu’elles incluent (eau chaude, chauffage....)
  • Quel est le montant de la taxe foncière ?

Vous pouvez également le questionner sur les commodités de l’immeuble et l’état de la copropriété

  • Des travaux de copropriété non votés et/ou non payés sont-ils à anticiper ? Si oui, quelle est la part dûe par le futur propriétaire du logement ?
  • L’immeuble est-il équipé d’un ascenseur ? Cette information sera généralement indiquée dans l’annonce mais il est conseillé de vous assurer qu’elle est correcte
  • Y-a-t-il un(e) gardien(ne) ?
  • Quelle est la taille de la copropriété ? Et au passage, quels sont les tantièmes du lot ?
  • L’appartement dispose-t-il d’une cave ?

N’hésitez pas à personnaliser vos questions en fonction de vos critères essentiels. “Si vous avez par exemple des enfants ou que vous vous rendez tous les jours au bureau en vélo ou en voiture, vous souhaiterez sans doute savoir si l’immeuble est doté d’un local à vélo et à poussettes ou d’un parking” indique Laure C.

Attention, cet échange téléphonique ne doit pas s’apparenter à un interrogatoire. Il convient donc de lister à l’avance les questions qui vous paraissent les plus importantes et de rester naturel, subtil et sympathique pendant l’échange pour tenter de nouer un lien de confiance et de proximité avec le vendeur ou l’agent qui se révélera utile lors des prochaines étapes. 

Si vos critères semblent remplis à l’issue de cet appel, soyez réactif et bloquez immédiatement un créneau pour essayer d’être le premier à visiter le bien et à ensuite faire une offre d’achat si il vous plaît.

👌🏻 Petit conseil de nos chasseurs immobiliers :

Une fois la localisation précise de l’appartement obtenue, allez faire un tour sur Google Maps pour calculer la distance qui le sépare de la station de métro ou de la gare de RER les plus proches et identifier de possibles sources de nuisances, telles que la proximité de voies de chemins de fer ou d’une grande avenue passante. Vous pouvez également utiliser StreetView pour visualiser la façade et l’environnement général de la rue et repérer la présence éventuelle d’un bar ou d’un restaurant trop proches de l’immeuble, un détail important si le bien est situé sur un premier étage et qu’une pièce donne sur la rue.

Parlez-nous de votre projet

Quelles sont les questions à poser une fois sur place ?

Le jour de la visite est arrivé ! Premier conseil : n’hésitez pas à vous rendre un peu plus tôt sur place pour vous balader dans le quartier et vérifier les points précédemment cités (niveau de circulation et de nuisances sonores dans la rue, offre de commerces de proximité, densité de l’habitat, présence d’espaces verts…). 

Ensuite, jetez un œil à l’état de la façade et si l’accès à l’immeuble est libre, à l’état des parties communes (cage d’escalier, caves...). Si façades et parties communes ne brillent pas de mille feux, il faudra sans doute prévoir des travaux dans les prochaines années. Le cas échéant, pas de panique ! N’oubliez pas que contrairement à une maison individuelle, ces dépenses seront réparties entre les différents copropriétaires et calculées en fonction de la quote-part des lots de chacun. 

D’autre part, “si vous croisez le gardien ou un voisin, n’hésitez pas à échanger brièvement avec lui. Lorsqu’il y a des problèmes dans une copropriété, les résidents ont souvent tendance à se livrer facilement” recommande Laure C. Tous ces détails doivent attirer votre attention sans être toutefois totalement rédhibitoires ! 

Une fois dans l’appartement, il est conseillé de s’intéresser à 3 grands types de sujets : 

  • l’état du logement ;
  • l’état de la copropriété ;
  • le contexte et les conditions de la vente.

L’état du logement 

  • Les diagnostics obligatoires ont-ils été réalisés ? Si oui, puis-je les consulter ? 
  • Est-il possible d’obtenir les Procès Verbaux des 3 dernières Assemblées Générales de Copropriété ?
  • Quels sont les murs porteurs
  • La chaudière ou le ballon d’eau chaude sont-ils récents ? 
  • Le diagnostic électrique a-t-il révélé des anomalies ? 
  • Quel est le niveau d’isolation thermique ?
  • À quand remontent les derniers travaux ?
  • Quelle est l’exposition des pièces ? 
  • Quelle taille fait chacune d’entre elles ? 

Prêtez également attention à l’état des murs et à la luminosité des pièces de vie en journée, repérez d’éventuelles traces d’humidité, regardez si les fenêtres comportent un simple ou un double vitrage… Autant de détails qui pourraient faire grimper la note des travaux ! Tendez aussi l’oreille pour percevoir le niveau d’insonorisation du bien et ensuite, n’hésitez pas à ouvrir les fenêtres pour prendre la mesure des nuisances sonores venant de la rue.

L’état de la copropriété 

  • Combien d’appartements et de lots compte la copropriété ? Pour rappel, le nombre de lots est différent de celui des appartements, chaque partie privative constituant potentiellement un lot, y compris les caves. N’oubliez pas également que les frais de copropriété peuvent varier en fonction de la taille de vos lots.
  • Quel est le ratio entre propriétaires et locataires ? Une information qui vous permettra de savoir si la copropriété investit beaucoup ou ou non. 
  • Quelle est la moyenne d’âge des habitants de l’immeuble ?
  • Cet immeuble est-il bien insonorisé ?

Le contexte et les conditions de la vente 

  • Pour quelles raisons le propriétaire vend-il le bien ? 
  • Est-il pressé de le vendre ?
  • Beaucoup de personnes ont-elles déjà vu le bien ? 
  • Depuis combien de temps le bien est-il en vente ?
  • Sera-t-il possible de le revisiter avec de la famille et/ou à un autre moment de la journée (le soir ou le matin) ?

Renseignez-vous également sur le profil des acquéreurs intéressés par le bien. “Demandez au vendeur ou à l’agent s’il a par exemple reçu beaucoup d’offres d’achat, si elles sont au prix, voire si certains acheteurs proposent un paiement comptant. Tentez aussi subtilement de savoir si une marge de négociation est possible, un point important pour pouvoir ensuite positionner votre offre si le bien vous plaît” conseille Axel C., chasseur immobilier chez Je Rêve d’une Maison.

L’objectif sera de faire accepter votre offre d’achat. “Il est donc important de rester sympathique et souriant et de créer une bonne relation avec l’agent ou le propriétaire. Montrez-lui que votre projet est réfléchi, que votre dossier de financement a été validé en amont et que vous êtes intéressé par l’appartement. Votre interlocuteur doit pouvoir se dire qu’il est face à un client sérieux” complète Axel C. En revanche, si le bien ne vous plaît pas, il est évidemment inutile de chercher à obtenir toutes ces informations.

👌🏻 Petit conseil de nos chasseurs immobiliers :

N’hésitez pas à demander s’il est possible de revisiter le bien et renseignez-vous sur les conditions de l’offre, sur le délai requis pour se positionner et sur la politique de l’agence immobilière, notamment pour savoir si elle traite les offres par ordre d’arrivée. Si le bien vous plaît, soyez réactif et remettez une offre d’achat rapidement après la visite, une condition indispensable sur les marchés tendus. Ensuite, rappelez l’agent pour vous assurer qu’il l’a bien reçue.

Parlez-nous de votre projet

Y a-t-il des questions à poser après la visite ?

Oui, il reste encore quelques questions à poser après la visite de l’appartement si vous souhaitez complètement sécuriser votre acquisition

À cette étape, n’hésitez pas à vous tourner vers d’autres interlocuteurs tels que : 

  • le syndic pour l’interroger sur le fonctionnement de la copropriété ou les éventuels travaux prévus ;
  • des proches ayant déjà réalisé une acquisition immobilière ou étant familiers de ces sujets et qui pourront éventuellement vous donner des conseils ; 
  • le service d’urbanisme de la ville pour savoir si des projets immobiliers ou de réaménagement sont prévus dans le quartier, une information utile si un terrain vague se trouve par exemple juste en face de l’immeuble.

Si le bien nécessite d’être rafraîchi ou que vous souhaitez le reconfigurer, vous pouvez également demander à l’agent ou au propriétaire de le revisiter accompagné d’une entreprise de travaux ou d’un architecte qui vous donneront leur avis d’expert et vous fourniront un devis chiffré.

👌🏻 Petit conseil de nos chasseurs immobiliers :

Si vous découvrez un défaut majeur sur le bien après avoir remis votre offre d’achat, pas de panique, vous n’êtes pas engagé à ce stade. Sachez que vous disposerez également d’un délai de 10 jours de rétractation suivant la date de la signature du compromis de vente.

 

Vous craignez de ne pas pouvoir y arriver seul ? N’hésitez pas à vous faire accompagner par un chasseur immobilier ! Ce professionnel expert de l’achat d’appartement vous accompagnera pendant toute la durée de votre projet, notamment lors des visites. Un choix opportun pour sécuriser votre achat et de le concrétiser en toute sérénité.

Contactez-nous

❤️ Question à poser lors d'une visite d'appartement : 3 points à retenir

  • Ces questions doivent principalement porter sur l’état du logement et de la copropriété, le contexte et les conditions de la vente, la politique de l’agence immobilière et le profil des acquéreurs avec lesquels vous êtes en concurrence. 
  • Certaines questions devront être posées avant ou après la visite. Dans tous les cas, il est conseillé de rester subtil et sympathique lors de vos échanges avec l’agent immobilier et le vendeur. Votre attitude sera en effet primordiale pour le rassurer sur votre intérêt pour le bien (si celui-ci vous plaît) et votre motivation et renforcera vos chances de voir votre offre d’achat acceptée.
  • Si vous avez des doutes ou si ne vous sentez pas à l’aise avec ces questions, vous pouvez faire appel à un chasseur immobilier de Je Rêve d’une Maison. Expert dans l’aide à l’achat, il vous accompagnera et vous donnera des conseils pendant toute la durée de votre projet, notamment pendant les visites.

Vous avez un projet d'achat sur Paris et proche couronne ?


Contactez-nous

Questions autour d’une visite d’appartement

Quelles sont les questions à poser lors d’une visite d’appartement ?

Vous devrez obtenir une série d’informations sur l’état du bien et de la copropriété, le contexte de la vente, la concurrence entre les acquéreurs ou la politique de l’agence immobilière. Objectif : avoir toutes les clés en main pour faire le bon choix et sécuriser votre achat. 

Faut-il poser des questions uniquement pendant la visite de l’appartement ?

Non, il est important d’interroger le propriétaire ou le vendeur par téléphone sur quelques points avant d’organiser la visite, tels que la localisation précise du bien et le contexte de la vente. Un bon moyen d’éviter les déplacements inutiles. Vous pourrez également en poser après la visite, notamment au syndic, à des proches ou un architecte si vous envisagez de faire des travaux.

Y a-t-il des questions à éviter lors d’une visite d’appartement ?

Pas vraiment. Tout est avant tout une question d’attitude. Si vous apparaissez comme trop tatillon ou peu avenant, le vendeur ou l’agent peuvent se dire que vous n’êtes pas vraiment intéressé. 

À qui poser les questions dans le cadre d’une visite d’appartement ?

L’agent immobilier ou le vendeur seront vos principaux interlocuteurs dans le cadre d’une visite. Les éventuels voisins rencontrés dans l’immeuble, vos proches, le syndic ou encore une société de travaux pourront également vous donner de précieuses informations ou vous conseiller sur certains points. Si vous vous faites accompagner par un chasseur immobilier, sachez qu’il sera votre allié dans ce projet et vous orientera. Vous pourrez solliciter son aide et son avis sur n’importe quel sujet quand vous le souhaitez.

Articles similaires :

Apport personnel : que faut-il savoir ?

Vous souhaitez acheter un bien immobilier et vous interrogez sur son financement ? Vous avez peut-être lu ou entendu qu’...

Atelier d’artisan : tout savoir avant d’en acheter un

Vous souhaitez acheter un loft à Paris et venez de lire la mention “Ancien atelier d’artisan” dans une annonce immobiliè...

Où investir à Paris ?

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif à Paris ? Précisons-le d’emblée, acheter un appartement dans la capita...