Courtier immobilier en ligne : quels sont ses avantages ?

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison ? Comme l’écrasante majorité des acquéreurs, vous allez peut-être souscrire un prêt immobilier pour financer votre projet. Aujourd’hui, un tiers des crédits passe entre les mains d’un courtier immob...

Portails immobiliers : lesquels consulter en priorité ?

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Peut être avez-vous débuté vos recherches sur internet comme 90% des acquéreurs ! SeLoger, PAP, Leboncoin… La France compte de nombreux sites spécialisés en annonces immobilières qui comptabilisent plusieur...

Vous souhaitez acheter un bien immobilier ? Peut être avez-vous débuté vos recherches sur internet comme 90% des acquéreurs ! SeLoger, PAP, Leboncoin… La France compte de nombreux sites spécialisés en annonces immobilières qui comptabilisent plusieurs millions de visiteurs uniques quotidiens. Simples d’utilisation, gratuits, disponibles 24h/24 et 7j/7 et mis à jour en direct par des particuliers et des professionnels, les portails immobiliers constituent d’importants viviers d’offres et des outils utiles pour un candidat à l’achat. Sont-ils suffisants pour vous aider à dénicher la pépite ? Lesquels consulter en priorité ? Je Rêve d’une Maison vous aide à y voir plus clair.

Avantages et inconvénients de rechercher un bien immobilier sur un portail immobilier

Portés par l’essor d’internet à partir de la fin des années 1990, les portails immobiliers ont su simplifier les choses en créant des viviers d’annonces immobilières centralisés, abondants, gratuits et pratiques, offrant notamment la possibilité à leurs utilisateurs de filtrer les biens en fonction de critères et détails précis (prix, surface habitable ou de terrain, localisation, nombre de pièces, de chambres…)

Ils permettent le passage en revue de milliers d’offres depuis un ordinateur ou un smartphone et se sont rendus incontournables pour tout candidat à l’achat.

Mais au-delà de ces avantages évidents, ils présentent également des inconvénients souvent sous-estimés par les acheteurs :

  • les 10 portails les plus consultés n’affichent que 80% des biens en vente. Rien que pour Paris et la région parisienne, il faudrait se rendre sur 250 sites pour accéder à une offre vraiment exhaustive... Un exercice humainement impossible qui vous prendrait bien plus que quelques minutes par jour !
  • 70% des offres sont publiées en doublons sur plusieurs plateformes : un même bien apparaît en moyenne sur 7,2 portails, ce qui accroît la concurrence entre acquéreurs et représente une perte de temps ;
  • ces outils sont avant tout pensés pour les clients des portails, à savoir les agences immobilières, qui les rémunèrent via des packs et autres abonnements. Le classement par défaut répond donc souvent à des objectifs commerciaux et d’incitation au clic ;
  • l’information sur les biens est parfois incomplète (absence de plan, de photos, du nombre de chambres, d’une localisation précise ou d’autres détails).

Sachez aussi que de nombreux biens s’échangent uniquement sur le off-market (ou marché caché), auquel ont notamment accès les chasseurs immobiliers, acteurs spécialisés dans l’aide à l’achat.

Vous l’aurez compris, si ces outils sont utiles, notamment pour vous faire une première idée de l’état du marché et des prix, ils ne seront pas suffisants pour vous aider à concrétiser votre projet d’achat !

Parlez-nous de votre projet

Portails immobiliers : lesquels consulter en priorité pour une recherche d’appartement à Paris ?

Si vous souhaitez acheter un appartement à Paris, découvrez les principaux portails immobiliers classés en fonction du nombre d’annonces de biens en vente dans la capitale.

SeLoger

SeLoger.com a été créé en 1992 par Denys Chalumeau et Amal Amar avant d’être racheté par le groupe de presse allemand Axel Springer en 2011. Le groupe rassemble 7 sites internet, chacun étant centré sur un type de biens : SeLoger (spécialisé dans l’ancien), SeLoger Neuf (neuf), SeLoger Construire (construction), Belles Demeures (immobilier de luxe), AgoraBiz (immobilier d’entreprise) et SeLoger Vacances (locations saisonnières).

Nombre d’annonces immobilières à Paris : entre 13.000 et 14.000

MeilleursAgents.com

MeilleursAgents.com a été fondé en 2008 par Sébastien de Lafond, Julien Cheyssial, Jordan Sanial et Pascal Boulenger. L’entreprise a été rachetée en 2019 par Alex Springer (groupe propriétaire de SeLoger.com). MeilleursAgents.com diffuse des annonces de biens à vendre dans tout le pays et propose également d’autres services (comparateur d’agences, estimation gratuite de prix…)

Nombre d’annonces à Paris : entre 9.000 et 10.000

Logic-immo

Cette entreprise a été fondée en 1995 à Marseille par Jean-Christophe Serfati et Michaël Lacoste. Depuis 2018, elle est la propriété du groupe SeLoger. Cette plateforme rassemble plusieurs sites : Logic-immo (ancien), Logic-immoneuf (neuf) et Lux Résidence (immobilier de prestige).

Nombre d’annonces à Paris : entre 6.000 et 7.000

Figaro Immo

L’intérêt du journal Le Figaro pour l’immobilier est ancien et remonte à la publication des premières annonces en 1875. En 2018, sa branche dédiée Explorimmo devient Figaro Immo, un site de diffusion d’annonces et de services destinés aux professionnels. Cette filiale compte également un blog d’actualités spécialisé sur le sujet.

Nombre d’annonces à Paris : entre 6.000 et 7.000

Leboncoin

C’est l’histoire d’une plateforme à succès fondée en 2006 par Olivier Aizac pour mettre en relation des particuliers qui souhaitent vendre ou acheter des biens d’occasion (meubles, vêtements, voiture, biens immobiliers…). Le site est devenu un mastodonte (52,9 millions de visiteurs mensuels en 2019) et l’immobilier représente aujourd’hui sa principale source de revenus.

Nombre d’annonces à Paris : entre 5.000 et 6.000

Bien Ici

Bien Ici a été créé en 2015 par 3 syndicats immobiliers (FNAIM, SNPI, UNIS), un syndicat de promoteurs (FPI) et une dizaine de grands réseaux immobiliers (Century21, Orpi, Guy Hoquet, ERA, Laforêt). Désormais propriété de la FNAIM, Bien Ici souhaite rattrapper ses concurrents en misant sur la publicité télévisuelle et les levées de fonds. Elle propose une série de services aux particuliers, notamment une cartographie en 3D pour cibler les logements et habitations.

Nombre d’annonces à Paris : entre 5.000 et 6.000

Propriétés Le Figaro

Anciennement nommée Propriétés de France, cette filiale du journal Le Figaro spécialisée dans la vente de biens de prestige a été créée en 1989. Elle publie également un magazine bimestriel, disponible en version digitale depuis 2006.

Nombre d’annonces à Paris : entre 1.500 et 2.000

Paruvendu.fr

Créé par Michel Moulin en 1998, ParuVendu fut l’un des leaders des petites annonces immobilières papier. L’entreprise a cependant quelque peu manqué le virage internet des années 2000. Après son rachat par Digital Virgo en 2012, elle fait un retour en force et s’impose comme l’une des principales plateformes de mises en relation de particuliers souhaitant vendre ou acheter un bien. L’immobilier n’est cependant que l’un des domaines d’activité de ce site qui publie également des annonces de revente de voitures et de motos ou des offres d’emploi.

Nombre d’annonces à Paris : entre 1.000 et 1.500

FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier)

Union de syndicats professionnels français du domaine de l’immobilier, la FNAIM a été créée en 1946. Elle défend les intérêts de la profession et accompagne les entreprises et agents adhérents en leur proposant une série de prestations (logo et identité visuelle FNAIM, campagnes média…). Son site web leur permet de diffuser des annonces. ses prestations sont réservées aux adhérents de la fédération à jour de cotisations.

Nombre d’annonces à Paris : entre 1.000 et 1.500

Particulier à Particulier (PAP)

En 1975, Patrick et Catherin Jolly fondent PAP, un journal de petites annonces immo, avant de lancer un site internet spécialisé en 1998. Depuis, l’entreprise propose également des prestations complémentaires (gestion locative, contrats de location, coaching immobilier, révision de loyers…). Il est le seul portail qui ne publie que des offres provenant de particuliers.

Nombre d’annonces à Paris : entre 1.000 et 1.500

Immobilier.notaires.fr

Immobilier.notaires.fr a été créé en 2016 par Pierre-Luc Vogel, président du Conseil supérieur du notariat. Objectif : fédérer les groupements régionaux (GNN) et unir les notaires afin de rééquilibrer le rapport de force avec les agents immobiliers. Son portail publie des annonces de vente et de locations d’appartements ou de maisons mais propose aussi d’autres prestations (annuaire de notaires, évaluation de prix ou de loyer, conseils sur la vente en viager, ventes aux enchères…).

Nombre d’annonces à Paris : entre 100 et 500

Immonot

Immonot est fondée en 1995 par le groupe Notariat Services, entreprise familiale dédiée à la promotion de l’activité notariale. Le site d’Immonot publie des annonces immobilières, organise des enchères en ligne et publie des annuaires, des estimations de frais de notaires et des informations sur le marché.

Nombre d’annonces à Paris : moins de 100

À Vendre à Louer

À Vendre ou à Louer a été créé en 1986. L’entreprise est ensuite passée entre les mains de PriceMinister en 2007, puis de SoLocal Group en 2009, avant de devenir une marque du groupe LBC France (Leboncoin) en 2019. En septembre 2020, elle déclare comptabiliser plus de 900 000 publications actives sur son site.

Nombre d’annonces à Paris : moins de 100

Ouest France Immo

Cette filiale a été créée en 1998 par Ouest France, premier quotidien français en termes de diffusion. Le site qui diffuse des annonces immobilières répertorie également les notaires, agences, promoteurs et constructeurs. Comme son journal de référence, il est cependant spécialisé sur les villes de l’ouest de l’Hexagone (Bretagne, Normandie et Pays de la Loire).

Nombre d’annonces à Paris : moins de 100

Quels sont les principaux agrégateurs d’annonces immobilières ?

Comme leur nom l’indique, ces portails au fonctionnement un peu particulier agrègent les offres publiées sur différentes plateformes et redirigent leurs visiteurs vers les sites précédemment cités.

Trovit.fr

Trovit est un agrégateur de petites annonces espagnol créé à Barcelone en 2006 par Inaki Ecenarro, Raul Puente, Daniel Gimenez et Enrique Dominguez. L’entreprise est aujourd’hui présente dans près de 60 pays, dont la France. Si l’immobilier ne constitue pas son seul domaine d’activité, il en est le produit phare.

Nestoria

Installée à Marseille et propriété de Lokku limited, entreprise basée à Londres, Nestoria se présente comme un moteur de recherche en immobilier. Principale différence avec les acteurs précédents : il n’est pas possible de poster directement des annonces. Nestoria répertorie celles publiées sur le web et redirige les internautes vers les plateformes sur lesquelles elles sont hébergées.

Mitula Immobilier

Basé à Madrid, Mitula est un agrégateur d’offres de ventes de voitures, d’emploi, de revente de vêtements entre particuliers, mais surtout d’annonces immobilières ! L’entreprise a lancé sa filiale française en 2009 et a racheté le portail Nestoria en 2015.

❤️ Portails immobiliers, les 3 points à retenir :

  • Les portails immobiliers centralisent des milliers d’offres immobilières et permettent à un acheteur de se faire une première idée de l’état de l’offre et des prix au m² ;
  • En revanche, ils ne présentent pas l’intégralité des biens en vente, comptent de nombreux doublons entre plateformes et sont avant tout pensés pour leurs clients : les agences immobilières ;
  • Un acheteur ne peut pas se baser uniquement sur ces outils pour trouver la pépite, surtout sur des marchés concurrentiels comme Paris et la région parisienne. Pour espérer visiter un bien en premier et accéder au off-market, il peut être opportun de vous faire aider par un chasseur immobilier.

Vous avez un projet d'achat sur Paris et proche couronne ?


Contactez-nous

Quelques questions sur les portails immobiliers

Quels sont les principaux portails immobiliers à Paris ?

Si l’on tient compte du nombre de visites mensuelles, les principaux portails sont SeLoger, MeilleursAgents.com et Logic-immo.

Peuvent-elles m’aider dans mon projet d’achat ?

Elles sont avant tout conçues pour leurs clients : les agences immobilières. Elles disposent donc de fonctionnements incitatifs au clic et ne sont pas toujours très transparentes pour un acheteur. De plus, elles ne présentent qu’une partie de l’offre immobilière disponible et comptent de nombreux doublons d’un site à l’autre.

En quoi ces portails peuvent-ils m’être utiles ?

Ils vous permettent à minima d’avoir une première vue d’ensemble de l’état du marché immobilier et des prix moyens du marché dans une ville, un arrondissement ou un quartier.

Existe-t-il une alternative à ces portails ?

Si vous souhaitez accéder à des biens cachés, faire trier les offres immobilières à votre place, vous faire accompagner dans votre projet d’achat, et in fine, gagner beaucoup de temps, faites appel à un chasseur immobilier.

Articles similaires :

Courtier immobilier en ligne : quels sont ses avantages ?

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison ? Comme l’écrasante majorité des acquéreurs, vous allez peut-être so...

Chasseur immobilier à Paris 9ème : trouvez l'appartement de vos rêves

Vous souhaitez acheter un appartement dans le 9e arrondissement de Paris ? Situé entre les quartiers chics de l’ouest et...

Reconfinement : la revanche de la maison avec jardin en banlieue

Pauline, Guillaume et leur jeune fils de 2 ans étaient locataires d’un appartement de 60 m² près de Montparnasse. Désire...