Vous hésitez à prendre un chasseur immobilier ? Faites donc le test. Si vous cochez plus de deux profils, on vous attend à l'autre bout du téléphone !

 

1. Vous n’aimez pas chercher

La recherche d’appart, franchement ce n’est pas votre truc. En vacances, vous préférez d’ailleurs vous affaler dans un transat plutôt que d’éplucher un vieux routard à la quête d’un restaurant pas trop touristique. Partisan du moindre effort, vous avez été l’un des premiers clients de Deliveroo. Alors faire du tri dans vos critères, cliquer sur des centaines d'annonces et parcourir des centaines de photos, vous n’y pensez même pas !

 

2. Vous n’avez pas le temps de faire des visites

Traverser Paris pour visiter un deux pièces au 6ème étage sans ascenseur, merci mais non merci. Hors de question pour vous de poser des RTT pour visiter après tout le monde des appartements qui seront probablement exigus, trop bruyants et mal exposés. Votre quota de visites se compte sur les doigts d’une main.

 

3. Vous êtes dispersé

Trois minutes sur Le Bon Coin et vous voilà déjà en train de rêver sur des maisons en bord de mer à 1,5 millions. Au bout d’un quart d’heure, on vous retrouve en train de benchmarker des lave-vaisselles et une heure plus tard en pleine rédaction de votre liste de Noël. Vous avez une concentration égale à zéro, c’est à dire inexistante. On questionne clairement votre motivation.

 

4. Vous n’arrivez pas à vous décider

Avant d'appeler votre banquier pour la première fois, vous aviez des étoiles dans les yeux. Vous vous imaginiez déjà dans votre futur appartement au 5ème étage d’un Haussmanien lumineux et calme au coeur de Paris. Sauf qu’avec un budget de 400.000 euros, vous n’aurez jamais votre duplex dans le 6ème arrondissement avec vue sur le Jardin du Luxembourg. Dealer avec la réalité, ce n’est pas toujours évident.

 

5. Vous avez du mal avec le lexique

Acte authentique, condition suspensive, délai de rétractation… La terminologie de l’immobilier vous déclenche des maux de tête. Vous avez beau vous concentrer vous ne comprenez rien aux risques et aux étapes d’un achat immobilier. Les sommes en jeu sont trop importantes pour que vous vous jetiez à l’aveugle dans le grand bain.

 

6. Vous ne savez pas négocier

C’est comme ça, aux puces, au souk ou en brocantes, vous êtes du genre à payer plein pot et avec un large sourire. L’idée même de faire baisser le prix vous met mal à l’aise. Vous ne seriez pourtant pas contre quelques économies, surtout lorsqu’il s’agit de milliers d’euros. Certaines personnes ont la négociation dans le sang, chacun ses qualités !

 

On vous laisse notre numéro au cas où... 01 40 13 79 87 

Vous pouvez partager ce reportage à vos amis